Les représentations de l’hypnose des patients fumeurs ayant eu recours aux techniques hypnotiques pour leur sevrage tabagique, en Ile de France.

Tabac

Thèse de médecine générale soutenue le 6 septembre 2017 par Marie-Lou ERCOLE. Pour accéder au texte intégral de la thèse, cliquez ici.

RESUME

Contexte et Objectif : Le tabagisme chronique, première cause de morbi-mortalité en France, conserve une prévalence stable en dépit des mesures législatives et actions de santé publique. Les médecins généralistes sont souvent démunis dans la prise en charge des patients tabagiques. L’hypnose ne fait pas partie des moyens d’aide au sevrage recommandés par la HAS, du fait du manque d’études scientifiques prouvant son efficacité dans cette indication. Les représentations de l’hypnose sont souvent faussées par les médias, pour les patients, mais aussi pour les médecins. L’objectif était d’explorer les représentations de l’hypnose des patients dans cette indication et améliorer la compréhension des mécanismes d’action de l’hypnose.

Matériel et méthodes : Il s’agissait d’une étude qualitative phénoménologique, conduite par entretiens semi-directifs. Les patients ayant eu recours à l’hypnose pour sevrage du tabac, indépendamment du résultat obtenu, ont été recrutés via 5 généralistes formés à l’hypnose clinique en Ile de France par la SFMG. Etaient exclus les patients mineurs, ayant une addiction associée ou un traitement psychiatrique en cours. Les entretiens ont été enregistrés puis transcrits mot à mot. Le codage des données a été effectué en s’aidant du logiciel Nvivo 11. L’analyse des données a été réalisée par triangulation. Résultats : 18 patients ont été recrutés, dont 15 femmes et 3 hommes. Leurs CSP, mode et lieux de vie, niveaux de consommation tabagique et nombre de séances d’hypnose étaient variés. La saturation a été objectivée dès le 12 e entretien. Les patients rapportaient un début de consommation tabagique à l’adolescence, motivé par un effet de groupe. Ils mettaient en avant leur dépendance psycho comportementale, dans un contexte sociétal en mutation dans son rapport au tabac. La position de l’entourage par rapport au tabac jouait un rôle clé, dans le sens positif ou négatif, tout au long de leur syndrome de dépendance, mais aussi pendant leurs tentatives de sevrage. Ces tentatives étaient principalement motivées par des problématiques de santé et ils accumulaient fréquemment différents moyens d’aide. Le recours à l’hypnose leur demandait de surmonter des représentations tronquées par les médias. Le fait que l’hypnose soit pratiquée par un médecin était un critère primordial de réassurance et de confiance. Ils estimaient cette confiance indispensable au bon déroulement des séances et à la réussite de l’hypnose. Ils retenaient que l’hypnose leur avait permis de modifier leur rapport au tabac et d’analyser leur consommation. Tous les patients étaient satisfaits de leur expérience, exprimaient un bien-être suite aux séances et une grande partie recommandait l’hypnose à leur entourage. Les patients qui utilisaient l’auto hypnose y voyaient un outil d’aide efficace pour la gestion du stress et des envies de cigarettes. Suite à l’hypnose, il existait une incidence systématique sur la consommation de tabac : une diminution pour la moitié et un sevrage pour l’autre.

Conclusion : L’hypnose permettait aux patients de surmonter leur dépendance psycho comportementale au tabac, via un renforcement de la décision du changement, une déconstruction de leur attachement durable au tabac via des suggestions personnalisées, et l’acquisition d’une capacité d’auto soins à travers l’auto hypnose. La technique hypnotique médicale pourrait se superposer à celle de l’entretien motivationnel et s’inscrire dans le principe d’éducation thérapeutique du patient.

Mots clés : hypnose, tabac, dépendance, sevrage

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s